D'un tabouret Ashanti à la console 'JMF' de Karl Springer

L'art africain a été une source d'inspiration importante pour l'art moderne au XXème siècle et pour les arts décoratifs.

Nous vous proposons de voyager de l'Afrique du début du siècle jusqu'à l'Amérique des années 70 en passant par la France des années 30. Cette recherche iconographique s'attache a retracer les différentes sources d'inspiration qui ont conduit au design de ces consoles "JMF" de Karl Springer qui seront présentées à la galerie à l'occasion du "Parcours des Mondes" à Saint-Germain- des-Prés du 11 au 16 septembre.

Dès le début des années 30, Jean-Michel Frank (1895 - 1941) et Marcel Coard (1889 - 1975) se sont tournés vers l'art africain pour concevoir certains meubles. Cette table à pieds « ananas » inspirée d’un lit de repos ou encore ces deux tabourets en chêne sablé en sont de parfaits exemples (cf photo).

Jean-Michel Frank s'est également inspiré des tabourets Ashanti pour réaliser cette table de chevet "diabolo". Les sièges Ashanti (cf photo) ou plutôt les trônes Ashanti, symbole de sagesse, sont de véritables œuvres d’art qui étaient sculptées pour le couronnement des chefs de l’ethnie Ashanti ou Asanté au Ghana. Chaque roi Ashanti (nommé Asantehene) avait son propre tabouret Ashanti qui était conservé et vénéré longtemps après sa mort. En effet, ce dernier représentait l’âme de la personne qui l’occupait et était placé contre un mur afinn que d'autres âmes passant tout près puissent s'y reposer.

Jean-Michel Frank a influencé de nombreux designers du XXème siècle. Karl Springer (1931 – 1991) s'est par exemple inspiré de cette table "diabolo" pour concevoir cette console "JMF" simple ou double (cf photo). 

D'un tabouret Ashanti à la console 'JMF' de Karl Springer
D'un tabouret Ashanti à la console 'JMF' de Karl Springer
D'un tabouret Ashanti à la console 'JMF' de Karl Springer
D'un tabouret Ashanti à la console 'JMF' de Karl Springer
D'un tabouret Ashanti à la console 'JMF' de Karl Springer
D'un tabouret Ashanti à la console 'JMF' de Karl Springer
D'un tabouret Ashanti à la console 'JMF' de Karl Springer
D'un tabouret Ashanti à la console 'JMF' de Karl Springer
Partager